Notre engagement en tant qu’entreprise funéraire
est de vous permettre d’offrir à vos proches des funérailles à leur image.

Procédures

Bleu ciel 7

Un proche est décédé : quelles sont les étapes à suivre?

 

Lorsque survient un décès, signalez-le immédiatement en composant le 911. La dépouille sera transportée à l’hôpital où un médecin pourra constater le décès et vous remettre le document d’attestation du décès signé. Ensuite, vous pourrez communiquer avec notre maison funéraire pour planifier les arrangements.

 

À la suite de l’enregistrement du décès par le directeur funéraire, notre service de conseils juridiques pourra vous renseigner sur les procédures à suivre quant à la gestion successorale du disparu.

 

Le jour des visites au salon et le jour des funérailles, vous pourrez vous concentrer exclusivement sur l’événement funéraire, et ainsi, vivre cette étape de deuil en toute sérénité.

Un décès survient. Qu’il soit attendu ou non, les étapes initiales sont les mêmes.

Si le décès survient à domicile, faites le 911 ou appeler le médecin traitant pour signaler le décès. Les services d’ambulance ou le médecin traitant pourront faire transférer la dépouille soit vers un centre hospitalier, vers le bureau du coroner, ou encore remplir sur place l’attestation médicale du décès (le formulaire SP-3). Ce document est le premier à obtenir avant de contacter un salon funéraire. Si le décès survient dans un centre hospitalier ou un CHSLD, l’établissement contactera le médecin traitant en service pour lui faire remplir ce document.

Suivant l’émission du document SP-3, contactez le salon funéraire pour prendre rendez-vous pour les arrangements funéraires en vous assurant d’avoir en votre possession :

  • le numéro d’assurance sociale du défunt;
  • le lieu de naissance et d’enregistrement de la naissance du défunt;
  • les noms de ses parents, en précisant le nom de fille de sa mère.

Votre directeur funéraire pourra, lors de la rencontre, enregistrer le décès auprès du Directeur de l’état civil du Québec. Aussi, il saura planifier et organiser les funérailles, préparer les documents pour la demande de prestation de décès de la Régie des rentes du Québec, et commencer la préparation et l’exécution des volontés exprimées dans le contrat funéraire.

 

Les arrangements que vous avez conclus avec la maison funéraire comprennent des visites au salon et des funérailles à la chapelle de la maison ou à l’église pouvant se terminer au cimetière ou dans un columbarium. Voici ce que nous vous suggérons :

  • prenez congé de vos activités professionnelles, car vous y avez normalement droit, selon le Code du travail du Québec;
  • relaxez, prenez du temps pour vous avant de vous rendre au salon funéraire;
  • si vous avez rédigé un texte dans le cadre d’un hommage au défunt, relisez-le pour bien le maîtriser au moment de la lecture publique (vous pourriez être pris d’une vive émotion au moment de le lire);
  • passez en revue les diverses demandes exprimées lors des arrangements avec le directeur funéraire : fleurs, signets souvenirs, vidéo hommage, musique, traiteur, etc.;
  • si vous êtes la personne responsable des arrangements, arrivez une demi-heure avant l’heure prévue des visites, afin d’accueillir vos invités;
  • pendant les visites, le directeur funéraire et son équipe sont présents pour vous et s’occupent des détails techniques correspondant à votre contrat funéraire;
  • lorsque l’heure des funérailles arrive, soyez certain d’avoir avec vous les textes à lire et assurez-vous que ceux qui ont à intervenir soient présents et prêts;
  • en quittant le salon pour l’église, le cimetière ou le columbarium, le directeur funéraire et son équipe vous accompagneront selon le scénario choisi : porteurs, limousine, corbillard, etc. Le directeur vous guidera afin que la transition vers ces lieux se fasse avec cohésion. À la fin de l’événement, le directeur et son équipe vous accompagneront pour le retour, selon l’entente préalable;
  • bien qu’il soit parfois difficile de recevoir l’amitié et l’affection des proches en un tel moment, laissez-les vous offrir leur sympathie et leurs condoléances. Remerciez-les et gardez ces condoléances dans vos souvenirs.

Les funérailles sont maintenant terminées. Il est temps de procéder au démarrage de la succession.

  1. Assurez-vous d’avoir sous la main tous les documents dont vous avez besoin. Votre directeur de funérailles vous a donné certains documents, comme le feuillet « Quoi faire lors d’un décès » produit par le gouvernement du Québec. Il vous a aussi remis une copie de l’enregistrement de décès du Directeur de l’état civil du Québec et des attestations de décès du salon funéraire.
  2. Faites appel aux services d’un notaire pour vos besoins légaux. À compter de ce moment, le fascicule « Quoi faire lors d’un décès » sera pour vous une source précieuse de numéros de téléphone et une mine de renseignements et de conseils pour vous guider dans la liquidation de la succession.
  3. Faites appel à un psychologue au besoin. Les émotions ressenties dans les semaines suivant le décès d’un proche peuvent être difficiles à concilier avec le retour à la vie de tous les jours. Il est normal d’avoir de la difficulté à fonctionner sur le plan émotif. Il existe plusieurs services psychologiques pour vous aider à traverser la douloureuse étape du deuil. De plus, certaines entreprises ont, parmi leurs politiques, un programme d’aide aux employés (PAE) qui couvre les services d’aide en cas de deuil. Si c’est le cas de votre employeur, n’hésitez pas à faire appel à ce service. La perte d’un proche peut entraîner de nombreux bouleversements de vie. Faites appel à des professionnels pour vous aider dans les divers aspects abordés précédemment. Et, si vous avez besoin de notre soutien, nous pourrons vous aider.

Contactez-nous